Corporate Desk 2018

#1 2015-12-23 13:54:19

miniflauw
Membre
Inscription : 2015-12-23
Messages : 2

Indépendant complémentaire: Personne physique -> personne morale

Bonjour,

j'ai effectué une petite recherche dans le forum mais les conseils sont aussi divers et variés que les situations des gens, ce qui me semble logique.
Je m'excuse donc d'ores et déjà si doublon il y a.

Je suis salarié et indépendant complémentaire.
Mon activité complémentaire décolle doucement et j'ai commencé un projet long terme avec un client.
Je suis aussi associé dans une idée business avec 2 copains, sur laquelle on a décroché une bourse de pré-activité.
Je suis informaticien, je n'ai donc pas beaucoup d'investissements à faire. Je suis assujetti à la TVA.

Le CA de mes revenus complémentaires sont estimés à +- 10K cette année (sur une demi année facturée). Ils sont estimés à +- 15K l'année prochaine.
J'ai dans l'idée de passer en société pour les raisons suivantes:
- comptabilité indépendante de ma déclaration d'impôt personne physique
- gérant non rémunéré ou très peu (pour palier à l'ATN de la future voiture, par exemple)
- j'aurais aimé scindé mon patrimoine de celui de mon activité complémentaire, d'où le fait de vouloir en faire une société. Le mieux serait une SPRL je pense mais je remarque que l'on conseille bcp une SCS ou SNC.
- j'aimerais faire l'acquisition d'une voiture au nom de la société.
- j'aimerais que la société puisse capitaliser les bénéfices et les récupérer, comme un complément de pension, le jour ou j'arrête mon activité.
- être déjà prêt pour le jour ou je déciderais de passer indépendant à temps plein.
- J'aimerais que ma femme ait le moins de responsabilités possibles, voir aucune. Et que mes dettes ne lui soit pas transmise si je venais à ne plus gérer mes affaires en bon père de famille (ma femme et moi somme liés par le régime communautaire).


Je récapitule:
- Je suis donc salarié et indépendant complémentaire
- Je participe en plus de mes projets clients, à un projet d'entreprise qui a décroché une bourse de pré-activité.
- Je cherche à optimiser ma situation, capitaliser plutôt que bêtement faire des frais
- Mon comptable ne semble pas très à l'aise avec ma situation et donc les conseils ne m'éclaircissent pas. D'où mes questions sur ce forum

Que devrais-je faire?
Une SPRL ou une SCS/SNC?
Pour essayer de préserver au plus mon patrimoine personnel (et celui de ma femme du coup), comment puis-je faire si je ne choisis pas une SPRL? Dois-je aller voir mon notaire?
Ou devrais-je changer de comptable afin de trouver un moyen d'optimiser ma situation en tant que PP?
Quid si du jour au lendemain, je me retrouvais sans projets comme ce fut déjà le cas dans le passé?

Je vous remercie pour l'attention que vous aurez porté à mes questions.

Hors ligne

#2 2015-12-23 14:14:06

Jojo
Membre
Lieu : Brabant wallon
Inscription : 2004-01-16
Messages : 10 213

Re : Indépendant complémentaire: Personne physique -> personne morale

Certainement pas une SCS ou une SNC ...
Au minimum une sprl ...
La sauvegarde de votre patrimoine (familial) immobilier ne peut se faire que si vous êtes indépendant à titre principal.
Il n'est pas du tout besoin de changer de comptable s'il fait bien son travail sachant que vous pouvez consulter limitativement par ailleurs.
L'absence de projets est le lot de tout professionnel: il existe des dizaines de réponses à donner en fonction d'nformations plus pointues et plus personnelles.

Hors ligne

#3 2015-12-27 13:55:58

miniflauw
Membre
Inscription : 2015-12-23
Messages : 2

Re : Indépendant complémentaire: Personne physique -> personne morale

Merci Jojo,

Jojo a écrit :

La sauvegarde de votre patrimoine (familial) immobilier ne peut se faire que si vous êtes indépendant à titre principal.

Cela veut dire que je ne pourrai jamais séparer mon patrimoine personnel de mon activité si je reste indépendant complémentaire? Même avec une SPRL?
Je devrais donc quitter mon boulot de salarié pour me lancer comme indépendant à temps plein?

Jojo a écrit :

Il n'est pas du tout besoin de changer de comptable s'il fait bien son travail sachant que vous pouvez consulter limitativement par ailleurs.

Je n'ai pas envie de changer de comptable, c'est un homme très compétent en matière de société et incroyablement disponible.
Mais je pense que je suis son seul client en tant qu'indépendant complémentaire et que, de ce fait, les conseils sont limités. Et avouons le, peut-être n'ai-je pas bien cerné non plus ma situation et n'ai pas correctement compris ce qu'il me disait.

Je vais abuser un peu mais j'ai une autre question:
J'ai parlé du fait de participer à un projet avec des copains, et que ce projet avait décroché un bourse de pré-activité.
La bourse représente 80% du capital, les 20 autres %, nous devons les fournir nous-même.
Aucune société n'existe encore pour ce projet, et seul l'un d'entre nous (qui est indépendant temps plein) est responsable de la demande de cette bourse.
Puis-je injecter ces fonds en tant qu'indépendant ou dois je le faire en tant que particulier?

Hors ligne

#4 2015-12-27 15:35:37

Jojo
Membre
Lieu : Brabant wallon
Inscription : 2004-01-16
Messages : 10 213

Re : Indépendant complémentaire: Personne physique -> personne morale

Conseils gratuits

a) Prenez le temps de consulter un "autre" professionnel qui aurait du temps pour vous écouter et qui pourrait vous traduire ce que VOTRE comptable vous dit probablement.
b) Sans avoir une vue d'ensemble sur votre situation, il est difficile de vous conseiller mais la sagesse voudrait que vous n'investissiez pas au travers de votre volet professionnel ...
c) La limite réelle entre 'indépendant' et 'indépendant complémentaire' n'est que le montant généré ...
d) Il en découle que seule une analyse de votre situation permet de savoir si vous savez mettre votre patrimoine privé à l'abri.

Hors ligne

#5 2015-12-27 15:36:57

Jojo
Membre
Lieu : Brabant wallon
Inscription : 2004-01-16
Messages : 10 213

Re : Indépendant complémentaire: Personne physique -> personne morale

Conseils gratuits

a) Prenez le temps de consulter un "autre" professionnel qui aurait du temps pour vous écouter et qui pourrait vous traduire ce que VOTRE comptable vous dit probablement.
b) Sans avoir une vue d'ensemble sur votre situation, il est difficile de vous conseiller mais la sagesse voudrait que vous n'investissiez pas au travers de votre volet professionnel ...
c) La limite réelle entre 'indépendant' et 'indépendant complémentaire' n'est que le montant généré ...
d) Il en découle que seule une analyse de votre situation permet de savoir si vous savez mettre votre patrimoine privé à l'abri.

Hors ligne

Pied de page des forums