MyCorporate

#1 2008-12-05 19:54:33

Krull
Membre
Inscription : 2005-03-09
Messages : 116

Re : De Crem à New York

Bon, pour ceux qui ont vu les quelques entrefilets sur l'aventure De Crem à New York dans nos gazettes, même la France en parle :

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=2598

et bien sûr le blog (en néerlandais) de cette pauvre barmaid apparemment virée suite à l'intervention du membre de la délégation :

http://www.nathalielubbebakker.com/?p=237

Le plus grave n'est pas qu'il ait "entonné des chansons lestes", "voulu aller servir derrière le bar" ou se soit cassé la figure dans l'escalier.

Le plus grave c'est, selon la barmaid, qu'il ait déclaré que les "rendez-vous de la délégation belge avaient été annulés parce que tout le monde était à Genève en ce moment, mais, comme il n'y a pour l'instant rien à faire à Bruxelles (sic), autant faire un tour à New York (resic) où je n'avais jamais été (et re, re, resic)."

Donc si je résume l'esprit grand guignol du pays dans lequel on vit :
- les banques se plantent, on leur donne de l'argent en endettant le pays; la BCE a baissé son taux directeur de plus de 1 % en 2 mois et pas une banque belge n'a modifié ses conditions de crédit;
- l'entrepreneur (belge) se plante, il ne reçoit rien et n'a même pas droit au chômage; il est en outre véritable caution sur tous ses biens pour les dettes fiscales et sociales de sa société; enfin, laissez-moi rire avec la fameuse exonération de saisie sur le domicile privé de l'indépendant : de plus en plus de contrat de crédit prévoient désormais la caution de l'entrepreneur et sa renonciation expresse à la faculté de protéger son domicile (sinon il n'a pas le crédit);

Et pendant ce temps, une de nos éminences et toute sa cour se beurre la tartine à nos frais pour passer le temps parce que des réunions qui se passaient à Genève ont été annulées à New York et, en période de crise noire, parce qu'il n'y a pas grand'chose à faire à Bruxelles, on va  faire du tourisme dans la Big Apple (pour la soif)...

Mais j'en connais plein actuellement qui voudraient faire un petit tour à new york pour se changer les idées.

Et ça se solde, outre notre image dans la presse étrangère, par le LICENCIEMENT d'une personne.

Mais c'est la démission de De Crem qu'il faut exiger et qu'on ne vienne pas me faire le parallèle avec Daerden : bourré au moins il le fait à Liège et à ses frais (on y croit).

Enfin de toute manière tout le monde s'en fout : ceux qui ont les moyens font des montages fiscaux et les autres subissent. Les élections vont être magnifiques.

#santei#


:bj: Indépendant since 1987. Toujours pas achevé par les Taxes. Créatif mais pas infaillible.

Hors ligne

#2 2008-12-05 20:38:23

Quartes
Membre
Lieu : 1090 Bruxelles
Inscription : 2006-02-17
Messages : 2 416
Site Web

Re : De Crem à New York

Bonsoir,

Tout à fait d'accord avec Krull.

Il faut croire que l'image de l'ex-royaume de Belgique ne plaise à un ministre nommé par le Roi.
Ce qui dans tous les cas n'est pas sérieux.

Pour moi, ce de Crem n'est pas une personnalité, car je ne le connais pas, mes copains non plus!
Peut-être qu'au lieu de commettre des frasques, pourrait-il montrer un bilan ?

Merci à Krull d'écrire tout haut ce que beaucoup pensent.

Bien cordialement.


Errarum humanum est, perseverare diabolicum.
Gentil avec les gentils.

Hors ligne

Pied de page des forums