MyCorporate

#1 2005-05-11 17:53:15

Vito Corleone
Membre
Inscription : 2005-01-09
Messages : 8

Re : REPRISE SALON DE COIFFURE

Sur quels éléments se base-t-on pour évaluer le montant de la reprise d'un commerce

Exemple concret: rachat d'un salon de coiffure - comment déterminer la valeur de reprise.

Merci d'avance pour vos commentaires. :bj:

Hors ligne

#2 2005-05-15 10:30:03

ADIC
Membre
Lieu : Nivelles
Inscription : 2004-10-18
Messages : 676
Site Web

Re : REPRISE SALON DE COIFFURE

Sur base du bénéfice et du chiffre d'affaires


Chaque être est unique ...
Chaque contribuable aussi !

Hors ligne

#3 2005-05-15 22:27:18

F_Bonfond
Membre
Lieu : Wiltz (Luxembourg)
Inscription : 2004-06-06
Messages : 1 866

Re : REPRISE SALON DE COIFFURE

Chiffre d'affaire, durée de la période de transition, état du matériel, ...


La différence entre l'optimisation fiscale et la fraude fiscale ? La prison.

Hors ligne

#4 2019-09-19 17:01:00

Pacem
Membre
Lieu : Charleroi - périphérie
Inscription : 2005-11-03
Messages : 101

Re : REPRISE SALON DE COIFFURE

Bonjour tout le monde,

Une coiffeuse travaille dans un salon de coiffure depuis quelques mois.

Le gérant (en société) lui propose la reprise du salon (30.000 pour le matériel) ainsi que la reprise du bail mais sans que ce soit une cession de commerce.
Parait-il que lors d'une reprise de fonds de commerce d'un salon, le repreneur est taxé sur les têtes des clients restant au salon.

J'ai toujours cru que la reprise d'un bail et rachat du matériel étaient considéré "fonds de commerce".
Existe-t-il une autre possibilité.

Merci pour votre contribution.


Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres (Nelson Mandela).

Hors ligne

#5 2019-09-19 17:53:38

Jojo
Membre
Lieu : Brabant wallon
Inscription : 2004-01-16
Messages : 10 401

Re : REPRISE SALON DE COIFFURE

Ce que vous décrivez pourrait se définir comme la reprise d'une BRANCHE d'activité et non pas comme la reprise d'un fonds de commerce.

Je ne comprends pas ce qui expliquerait une taxation sur les têtes restantes dans le chef du repreneur !

Hors ligne

#6 2019-09-19 18:54:09

Pacem
Membre
Lieu : Charleroi - périphérie
Inscription : 2005-11-03
Messages : 101

Re : REPRISE SALON DE COIFFURE

Bonjour Jojo,

Donc, le fait de céder un lieu avec du matériel et le bail mais que la société existe toujours et exploite une autre unité d'établissement, est une reprise.
donc, si des dettes couvrent cette unité d'établissement (dans ce cas l'enseigne lumineuse), il n'y a pas de solidarité.

Pour la taxation sur la tête de la clientèle, je suis tout étonnée aussi, je n'avais jamais entendu cette éventualité, surtout que la clientèle suit le Gérant (il a un salon à quelques kilomètres) et la nouvelle clientèle acquise par la coiffeuse reste avec elle.

Merci pour votre aide.


Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres (Nelson Mandela).

Hors ligne

Pied de page des forums