Winbooks 2018 FR

#1 2008-05-03 22:28:19

Quartes
Membre
Lieu : 1090 Bruxelles
Inscription : 2006-02-17
Messages : 2 416
Site Web

Re : Banque nationale suisse: perte de 3,97 millliards au 1 er trim. 2008 !

Bonsoir,

Ce genre d'info reçue dans les dépêches de ce jour peut laisser perplexe, ou faire ressentir d'autres sentiments.

Il y a trois mois, c'était à la Société Générale (France) pour circa 5 milliards d'euro.

Il reste pas mal de questions en suspens, par ex:

- ils étalent de grosses pertes, mais lorsqu'il y a de gros bénéfices ? où sont ils ? on n'entend rien !
- un manque de contrôle débouchant sur de telles situations semble impossible,
- il y a confusion entre le risque de change et la spéculation.
Le risque peut être couvert, pas la spéculation,
...
Un sujet de tfe ?

Cordialement.


Errarum humanum est, perseverare diabolicum.
Gentil avec les gentils.

Hors ligne

#2 2008-05-06 18:14:18

Quartes
Membre
Lieu : 1090 Bruxelles
Inscription : 2006-02-17
Messages : 2 416
Site Web

Re : Banque nationale suisse: perte de 3,97 millliards au 1 er trim. 2008 !

Bonjour,

C'est au tour de l'UBS de dévoiler une "perte abyssale" soit 11,5 milliards (de FS) soit circa 7 milliards d'euro !

Ces nouvelles sont déroutantes !

Cordialement.


Errarum humanum est, perseverare diabolicum.
Gentil avec les gentils.

Hors ligne

#3 2008-05-06 22:10:10

seba
Membre
Inscription : 2005-10-13
Messages : 53

Re : Banque nationale suisse: perte de 3,97 millliards au 1 er trim. 2008 !

les subprimes.. encore et toujours!!
effectivement tout cela est déroutant! comment l'appât du gain de certains peut mettre à mal l'économie mondiale...
Cela servira-t-il de leçon pour l'avenir??

Hors ligne

#4 2008-05-18 00:50:57

AMICITAS@PR
Membre
Inscription : 2007-08-10
Messages : 258

Re : Banque nationale suisse: perte de 3,97 millliards au 1 er trim. 2008 !

l'économie mondiale, ne saurait jamais être mise à mal, puisqu'elle est dirigée par les 8 mondialistes.
ex; Mital

le flux du marché international oui, tout à fait.
L'inflation est là;
Elle se raccroche à une imposition qui aurait dû grimper comme disait Sarco.
mais non elle choisi la montée des prix de l'or noir;
Cela touchera à la distribution et l'on verra sa consommation grimper aussi,... pour en résulter; une crise salariale.

C'est une plaque tournante et pour l'histoire des risques de change, la BN escompte, quant à la spéculation, oui cela reste une part du marché regrettable.

de la petite PME à la grande PME, il y a le flux de l'investissement, et c'est là que les sub...sont poussés de manière à faire perdre toute l'autonomie de l'entreprise.

tout est à rendre pour compte, et par fait d'engagement incurable, il faut encore se plier à certaines exigences qui ne sont plus de bonnes qualités de production.

le pouvoir d'achat n'a pas l'air de bouger, mais la qualité n'y est plus.

La débâcle reflète principalement les chiffres rouges vifs de la banque d´investissement à hauteur de 18,228 milliards pour l'USB.

Cela arrivera encore, pour certains qui se voyaient déjà en haut de l'affiche.

C'est vrai qu'ils ont dû donner de fortes garanties au début et comme aux jeux de la chance, on remise pour tacher de tout récupérer.
Pas dupe l'Etat, vous ne trouver pas?
:hem:

Le flux de l'investissement est rataché à une société empirique.

BAV
et à toi cher Quartes


fb/Marceline Feine

Hors ligne

#5 2008-05-18 10:39:45

AMICITAS@PR
Membre
Inscription : 2007-08-10
Messages : 258

Re : Banque nationale suisse: perte de 3,97 millliards au 1 er trim. 2008 !

Il en va de même pour l'audit;
http://www.lecho.be/entreprendre/article/L'audit_represente_un_gage_de_credibilite.6902806-1432.art

le flux de la rapidité technique se fait retentir sur la lenteur théorique.

dans le but encore une fois, pour que;
"L'audit, ce n'est pas seulement un coût pour l'entreprise, c'est également une valeur ajoutée non négligeable"

C'est partout, il faut chaque fois payer les pots cassés de cette valeur ajoutée quand on se trouve du coté de la barrière clientèle.

Par contre du coté du fournisseur, elle lui fait profiter un bénéfice non négligeable.
ex;
La commission bancaire et financière:
la CBF ne connaît pas des problèmes fiscaux  mais elle peut suspendre tout ou partie des activités d’une banque si elle apprend qu’une banque a mis en place un mécanisme particulier ayant pour effet de faciliter la fraude fiscale.

Les contrats de banque, comme tous les contrats bancaires sont intuitu personae

Ces intérêts, le plus souvent trimestrialisés sont généralement capitalisés : ils sont ajoutés au capital dû et on calcule les intérêts suivants sur le total : c’est l’anatocisme (intérêts sur intérêts)
Cette pratique universelle déroge doublement à l’art. 1154 CC (pas de stipulation expresse et pas annuel) qui est d’ordre public -> usage contra legem.

La matière est régie par les usages biens établis par une longue pratique et internationalement reconnus et dont
le flux de la production fait profiter la puissance des 8
au dépend des usages commerciaux internationaux.

But : conserver toujours un minimum de concurrence


fb/Marceline Feine

Hors ligne

#6 2008-05-18 12:47:55

AMICITAS@PR
Membre
Inscription : 2007-08-10
Messages : 258

Re : Banque nationale suisse: perte de 3,97 millliards au 1 er trim. 2008 !

Ex;

La compagnie américaine qui s'était mise sous la jupe américaine, était blanchie au point de vue de dettes à coups de milliards pour ses problèmes de créances. (Dettes, encore pires que la Sabéna).

D'autres entreprises américaines ont voulues faire pareilles avec Solvay;(pour essayer de la racheter, mais sans succès) -> Solvay, plus puissante financièrement que l'Etat Belge, cette dernière tient le coup. 

La seule et unique entreprise encore mondiale qui est Belge.

ainsi il va de même;
DE nos communes, leurs budgets est sous tutelles régionales.
Triste, ....le vôte n'a plus sa raison d'être puisque l'on capitalise directement à l'Etat Belge par ses taxes Régionales via une couverture dite communale.

Heureusement que Solvay résiste.

Elle reste à elle seule, l’un des meilleurs exemples, du monde des affaires économiques.

ideeee
http://www.ibr-ire.be/fra/instituut_contactpage.aspx

suivrons nous la règle des pays Scandinaves qui ont repris l'endettement des banques? (telle une escompte sur endettement, si cela devient le cas ; les banques appardiendront à l'Etat comme nos communes)
Pas dupe l'Etat 'Sic' :wahahaha: ou plutôt  :#
Les Riches et les pauvres...... #ko#  #ko#


fb/Marceline Feine

Hors ligne

Pied de page des forums